24 HEURES MOTO JOURNAL EN PEUGEOT : MONNERET BAT SON PROPRE RECORD DE DISTANCE À MONTLHÉRY, 45 ANS APRÈS...

03/06/2016

En juin 1971, Philippe Monneret avait 12 ans lorsqu’il établissait avec son père Georges un record de distance au guidon d’un cyclomoteur Peugeot 104 sur l’anneau de Montlhéry : 1256 kilomètres en 24 heures. Moto Journal, qui est né cette même année, a décidé de fêter ce double anniversaire en reproduisant ce record 45 ans après, avec le même Philippe Monneret et un Peugeot 104 d’époque. Pari doublement réussi !

« Parce que tous les motards ont fait leurs premiers tours de roues sur un 50… ». Voici comment Moto Journal a présenté l’invitation à tous ceux qui ont fait l’histoire de ce magazine né il y a 45 ans et aujourd’hui leader de la presse moto, afin de les convaincre de se relayer au guidon d’une toute petite cylindrée. Les pluies diluviennes frappant la France n’ont pas entamé l’enthousiasme de la cinquantaine de pilotes de tous âges qui se sont relayés au guidon de l’antique 104 pour porter le nouveau record à… 1260 kilomètres, soit 4 de plus que le précédent. C’est un Philippe Monneret ému qui a passé la ligne d’arrivée à 15 heures ce 1er juin sur le mythique anneau de Montlhéry, 24 heures après avoir pris le départ au même endroit.

Parallèlement à ce record symbolique, Moto Journal et Peugeot engageaient un équipage « moderne » avec des pilotes affûtés pour repousser les limites de distance en 24 heures avec le dernier Speedfight 4 de la marque franc-Comtoise. C’est le pilote de Grands Prix Alexis Masbou qui a pris le départ sur le Speedfight aux côtés de Philippe Monneret sur la 104. Puis trois pilotes se sont relayés pendant 24 heures : Matthieu Cayrol, essayeur à Moto Journal, Erwann Quellet, pilote du Team LMD-Moto Journal aux dernières 24 Heures Motos et Benjamin Gourdeau, representant la société éditrice de Moto Journal, Move Publishing. Ils ont porté la nouvelle marque du record à une distance de 1395 kilomètres accomplis en 24 heures au guidon d’un véhicule 50 cm3 strictement d’origine (débridé car sur circuit fermé), soit une moyenne de 58,1 km/h et 136 kilomètres de plus que le précédent record.

Quelques faits marquants :

  • Pas moins de 48 relayeurs ont piloté la Peugeot, parmi lesquels l’ancien pilote de Grands Prix Hervé Guilleux, le patron du Suzuki Endurance Racing Team Dominique Méliand, le boss de Yamaha Europe Eric de Seynes ou Inès Taittinger, pilote automobile engagée aux 24 Heures du Mans qui se dérouleront les 18 et 19 juin prochains.
  • Plusieurs grosses cylindrées ont accompagné les 50 cc sur l’anneau de Montlhéry long de 2,5 km, parmi lesquelles une surpuissante Kawasaki H2 de 200 chevaux, une Yamaha R1M, une Suzuki GSX-R 750 de 1985, une Ducati 748… D’autres cyclos ont également accompagné le record, des 104 de la collection Monneret, mais aussi une 103 ou une Bleue, sorte de Madeleine de Proust pour de nombreux motards.
  • La pluie a bien évidemment accompagné ce record, prévu en plein milieu des épisodes orageux qui ont touché la France, mais les dernières heures se sont déroulées sur piste sèche…

« Retour
© Developed by CommerceLab