1. Accueil
  2. Conseils
  3. Esprit moto
  4. Stationner un deux-roues en ville, ce qui est autorisé

Stationner un deux-roues en ville, ce qui est autorisé

Publié le 22 mars 2021

L’un des principaux avantages du deux-roues en ville, c’est généralement de trouver plus facilement une place pour se garer. Une moto prend trois fois moins d’espace qu’une voiture et bénéficie d’un stationnement moins coûteux. En ville, il est possible de stationner sa moto ou son scooter :

• sur les espaces parking réservés aux deux-roues,

• sur les emplacements classiques de stationnement,

• dans les parkings privés.

Selon les municipalités, les modalités de paiement ou de gratuité varient. Il est en revanche interdit par le code de la route de se garer sur le trottoir.

Easymonneret vous détaille les règles de stationnement et vous donne l’exemple de la ville de Paris, pour savoir où garer sa moto en toute légalité.

Stationner sur les emplacements classiques

Vous pouvez garer votre scooter ou votre moto sur les emplacements classiques dans la rue. Contrairement à ce que certains croient, ils ne sont absolument pas réservés aux voitures. L’avantage, c’est qu’il suffit d’un faible écart entre deux véhicules pour se garer, là où une voiture n’aurait pas pu se glisser.

A Paris, stationner son scooter ou sa moto sur ces emplacements est gratuit. Dans d’autres villes, il faut payer son stationnement. Cette décision relève des municipalités, et les élections municipales de 2020 risquent de changer la donne. Restez donc attentif à la réglementation dans votre ville.

Stationner sur les emplacements réservés aux deux-roues

Les emplacements dédiés au stationnement des deux-roues se sont multipliés ces dernières années, particulièrement à Paris. Ils sont totalement gratuits dans la majorité des villes de France, dont Paris. 

Certaines municipalités en région parisienne ont fait le choix de les rendre payantes en 2018, comme Charenton et Vincennes. Le prix est environ trois fois moins élevé que pour une voiture.

Attention, il existe des emplacements deux-roues réservés aux vélos exclusivement. Ces espaces sont signalisés en conséquence et sont généralement plus petits. 

Point assurance : certains assureurs demandent que la moto soit stationnée sur les emplacements dédiés et accrochée à l’arceau, pour faire fonctionner l’assurance vol.

Les parkings privés

Si vous préférez stationner votre moto ou votre scooter dans un espace sécurisé, vous pouvez vous tourner vers les parkings privés. Ils proposent des emplacements réservés aux deux-roues. Ces derniers utilisent moins d’espace et sont donc souvent moins coûteux.

Les trottoirs

Garer sa moto ou son scooter sur un trottoir, c’est s’exposer à une amende pour stationnement gênant ou dangereux et à un enlèvement. Dans certaines villes et dans certains quartiers, les municipalités ont fait preuve de tolérance sur ce point. Restez vigilants aux évolutions de la politique de votre ville pour éviter les mauvaises surprises.

A Paris, les amendes se sont multipliées ces dernières années.

 

Ce qu'il faut retenir :

• Vous pouvez stationner votre moto ou votre scooter sur les emplacements « classiques », ils ne sont pas réservés aux voitures. A Paris, ces places sont gratuites pour les deux-roues mais cela peut changer avec les municipales de 2020.

• Vous pouvez aussi vous garer sur les emplacements dédiés aux deux-roues. Ils sont aussi gratuits à Paris à ce jour. Ne pas confondre avec les places réservées aux vélos.

• Il est interdit de se garer sur le trottoir. Si certaines municipalités font preuve de tolérance sur ce point, cela est susceptible d’évoluer. A Paris, les amendes se sont multipliées ces dernières années.

Avec Easymonneret, trouvez la formation moto qu’il vous faut ! Easymonneret est numéro 1 de la formation 2 roues en France.