Tout savoir sur le permis A2

Le permis A2 : à qui s’adresse-t-il et comment l’obtenir ?

Enfin nous y voilà ! Les choses sérieuses commencent. Vous avez fait le tour de la conduite à scooter et l’appel d’une moto de puissance supérieure se fait entendre. Le permis A2 est donc la solution. Si cette catégorie de permis ne permet pas de conduire l’ensemble des motos, c'est-à-dire les cylindrées sans limitation de puissance, elle constitue un passage obligatoire vers le sésame ultime qu’est le permis A.


Votre moto école Easy Monneret répond dans ce guide à l’ensemble des questions que vous pouvez vous poser, entre informations pratiques et présentation des formations pour un succès garanti le jour de l’examen.


Pourquoi choisir le permis A2 ?

Malgré les envies débordantes des aspirants motards, il est nécessaire de garder à l’esprit plusieurs points sur cette catégorie de permis. Pourquoi s’orienter vers elle ? À qui s’adresse-t-elle ? Les voies qui mènent au permis moto sont différentes pour les motards en herbe, les pilotes de niveau intermédiaire ou même les conducteurs habitués à rouler en voiture, c’est pourquoi les réponses à différentes interrogations doivent nourrir l’orientation de chaque apprenant pour choisir la bonne catégorie de permis.


Quelles sont les différences entre le permis A1 et le permis A2 ?

Il existe deux principales différences entre ces catégories de permis, l’âge de passage de l’examen et la puissance des deux-roues qu’il est possible de conduire. En effet le permis A1 s’adresse aux jeunes motards âgés d’au minimum 16 ans afin de conduire une motocyclette légère (scooter ou tricycle) d’une cylindrée de 125 cm3 maximum, dont la puissance n’excède pas 11 kW avec un rapport poids/puissance strictement inférieur à 0,1 kW/kg. Le permis A2 quant à lui est destiné aux personnes âgées d’au moins 18 ans pour apprendre la conduite de motos qui montent en gamme de puissance. On parle ici des deux roues d’une puissance qui n’excède pas 35 kW avec un rapport poids/puissance inférieur à 0,2 kW/kg pour un modèle d’origine ou bien un dérivé d’un véhicule d’une puissance n'excédant pas 70 kW.


Existe-t-il une passerelle du permis A1 vers le permis A2 ?

Malheureusement la réponse est négative pour les apprentis motards qui ont déjà dû suivre les heures de formation au moment de l’inscription au passage du permis A1. Il existe cependant un avantage. Les titulaires de la catégorie A1 qui sont candidats à l’obtention du permis A2 possèdent une réduction du nombre d’heures minimum de formation défini dans un cadre légal. Pour ces motards plus expérimentés, la durée de formation obligatoire est réduite de 20 heures à 15 heures au minimum.


Peut-on avoir le permis A2 grâce au permis B ?

Là encore, la réponse est négative. S’il existe bien une formation 125 destinée aux automobilistes afin d’obtenir l’équivalence de la catégorie A1, il n’y a pas de raccourci pour obtenir le permis A2 concernant les conducteurs de voiture. Ces derniers doivent passer par le schéma classique comprenant les heures de formation, le passage du code moto et la réussite de l’épreuve pratique le jour de l’examen. Un mal nécessaire au vu des spécificités de la conduite à moto et du respect des principes de la sécurité routière.


Quel type de cylindrée permet de conduire le permis A2 ?

S’il n’est pas encore au sommet de la pyramide des permis motos, le permis de catégorie A2 autorise la conduite des motos dites de puissance intermédiaire. Légalement, il s’agit des motos, avec ou sans side-car, avec une puissance maximale de 35 kW et un rapport puissance/poids qui ne doit pas dépasser 0,2 kW/kg. Cette valeur correspond à la puissance bridée, mais la puissance maximale des motos comprises dans cette catégorie ne doit pas excéder 70 kW. De plus, le permis A2 donne le droit de piloter tout type de véhicule relevant des catégories AM et A1.


Quels sont les prérequis pour passer le permis A2 ?

  • Le candidat doit être âgé d’au moins 18 ans.
  • Posséder l'Attestation scolaire de sécurité routière de second niveau (ASSR2) ou l’Attestation de sécurité routière (ASR).
  • Être en règle avec la Journée défense et citoyenneté (JDC) pour les citoyens français de moins de 25 ans, avoir une activité professionnelle ou un rapprochement familiale depuis au moins 6 mois en France pour les citoyens européens, vivre en France depuis au moins 6 mois pour les étrangers en possession d’un titre de séjour valide.
  • Avoir l’accord d’un médecin agréé, dans le cadre d’un contrôle médical, pour le passage du permis de conduire en cas de problème de santé.


Le contenu de la formation du permis moto A2

Les articles de lois définissent une durée de formation de 20 heures au minimum, composée de 8 heures de plateau et 12 heures de circulation sur route. Pour les titulaires du permis A1, ce délai est réduit à 15 heures de formation au minimum dont 5 heures de plateau et 10 heures sur route. Comme précisé, le cadre légal impose une durée de formation minimum mais la durée de préparation du candidat dépasse généralement ce quota pour être réellement prêt à réussir l’obstacle de l’épreuve pratique.


En parallèle de sa préparation, le candidat doit réaliser son inscription au passage du permis via le service en ligne France Connect ou sur le site de l’ANTS en fournissant les traditionnels documents d’identité. Votre moto école Easy Monneret peut vous aider pour réaliser ces démarches. Une fois inscrit à l’examen, l’apprenant reçoit un numéro d'enregistrement préfectoral harmonisé (NEPH) qui lui permettra, une fois sa formation réalisée, de bénéficier d’une date de passage pour l’examen du permis par la préfecture.


Conduire une moto de puissance intermédiaire pour un débutant, c’est possible ?

Pour se faire, la moto école Easy Monneret propose une formation permis A2 destinée aux candidats avec une faible expérience des deux roues. Cette formation propose une durée d’apprentissage de 46 heures. Certes il s’agit là d’un montant largement supérieur aux 20 heures définies par le cadre légal, mais l’objectif reste de faire d’un novice un candidat crédible à l’obtention du permis à la fin du stage. Ce programme démarre par 5 jours de stage avec 34 heures de plateau, du lundi au vendredi de la semaine choisie au préalable, et 12 heures de cours de circulation à dispatcher sur des journées ultérieures. À la fin du stage, l’apprenant possède toute l’expérience nécessaire au passage de l’épreuve pratique.


Est-il possible d’obtenir le permis A2 en accéléré ?

À destination des élèves les plus aguerris, nos auto écoles proposent le choix du permis A2 accéléré sur une période de formation d’une semaine. Pour une durée totale de 30 heures, ce stage intensif se découpe en 18 heures de plateau, avec une approche théorique, et 12 heures de cours de circulation. Cette formule s’adresse aux motards initiés afin de leur donner les clés pour réussir l’épreuve pratique de conduite de la catégorie A2 qui demeure le dernier examen avant le stage passerelle vers le permis A.


Comment se déroule l’examen du permis A2 ?

Afin de valider l’obtention du permis A2, il est obligatoire de réussir les épreuves théorique et pratique. L’épreuve théorique, à réaliser avant ou en parallèle des heures de formation en moto école agréée, est matérialisée par le passage du code moto ou ETM. L’épreuve pratique, constituée de deux étapes, se déroule le jour de l’examen de validation.


Comment obtenir le code moto permis A2 ?

Depuis 2020, une réforme a mis en place l’épreuve théorique motocyclette (ETM) généralement connue sous le nom de code moto. L’objectif, dans le cadre d’une politique gouvernementale plus globale autour du thème de la sécurité routière, était d’apporter aux conducteurs de deux roues une approche plus concrète des spécificités de la conduite de ce type de véhicule. Cette épreuve théorique, différente du code auto, aborde le code de la route et les comportements à adopter en tant que motard. Le jour de la validation de l’ETM, le candidat aura besoin de 35 bonnes réponses au minimum lors d’un questionnaire à choix multiples de 40 questions.

Votre auto-école propose un entraînement pour s’exercer au code moto en ligne, en complément de la théorie abordée lors des cours sur piste.

Quel est le contenu de l’épreuve pratique du permis moto A2 ?

Cette dernière étape, le jour de l’examen du permis moto, se divise en deux parties entre l’épreuve hors circulation (ou épreuve du plateau) et l’épreuve en circulation. Le candidat doit impérativement se présenter à l’examen avec l’équipement de protection obligatoire sous peine d'être refusé. Il est question d’un casque et d’une paire de gants homologués, un blouson, un pantalon et de chaussures fermées montantes.

L’épreuve de plateau dure une douzaine de minutes pour évaluer les connaissances du candidat sur plusieurs aspects à travers 6 manœuvres. Une première sans l’aide du moteur, 2 autres à allure réduite et les 3 dernières à une allure plus élevée. Ces dernières permettent d’évaluer les connaissances du motard sur la manipulation de la moto, l’utilisation des commandes, le sens de l’équilibre, la conduite avec et sans passager, la maîtrise du véhicule en mouvement et les techniques de freinage. Une fois cette étape validée, les dernières épreuves se dressent devant l’élève.

L’épreuve en circulation dure environ 40 minutes pour mesurer le comportement et l’attention du conducteur par rapport aux autres usagers de la route. La candidat doit obtenir une note d’au moins 21 points, sans commettre d’erreur éliminatoire, sur des exercices autour du stationnement, l’insertion dans les voies de circulation, la gestion de l’allure, le respect des distances de sécurité, la négociation des virages, le dépassement et évidemment le respect des règles du code de la route.